hmidite1

Faire face à une infiltration d’eau

Les infiltrations d’eaux font partie des principales causes de l’humidité à l’intérieur d’une maison. Elle peut provoquer de nombreuses conséquences sur la maison, mais aussi sur la santé des habitants. D’où l’importance de les traiter comme il se doit. Toutefois, il faut connaître ce qui les provoque afin de prendre la solution adéquate. 

C’est quoi une infiltration d’eau ?

On dit qu’il y a infiltration d’eau quand l’eau de pluie traverse  les parois ou le toit d’une maison. Ce phénomène physique finit par détremper les murs intérieurs, ce qui est source de nombreuses dégradations. Si l’infiltration se produit la plupart du temps  sur les murs d’une habitation, elle peut également se développer dans les caves, ou sous-sols, et n’importe quelle autre parti de la maison enfermée ou semi-enfermée. L’eau commence par immerger l’extérieur des murs et finit par pénétrer à l’intérieur avec le temps sous la pression rompue par le sol. Elle peut produire donc des moisissures, des bactéries, des odeurs nauséabondes, ou putréfactions du bois. On peut reconnaître l’existence d’une infiltration d’eau par les auréoles ou tâches d’humidité sur les murs. Elle se manifeste également par l’humidité de certains endroits des plafonds, ou encore la peinture qui s’écaille et provoque un dépôt blanchâtre qu’on appelle salpêtre.

Les sources d’une infiltration d’eau à l’intérieur d’une maison

On distingue plusieurs raisons qui provoquent l’infiltration. Cette dernière peut être la conséquence de fissures dans les murs, des gouttières bouchées, ou encore des fuites de canalisations. Il peut s’agir également d’un problème d’étanchéité sur les murs, les boiseries, et la toiture. De même pour le vieillissement des joints sur les fenêtres, les pierres de façades ou encore les baignoires. Dans certains cas, les murs n’ont pas de fissures, mais il y a quand même une infiltration d’eau de pluie. Dans ce cas, ce sont les perméabilités des matériaux utilisés lors de la construction qui sont les sources. Les matériaux ne sont plus imperméables, donc, l’eau de pluie provoque des humidités qui pénètrent dans de nombreux endroits.

Que faire en cas d’infiltration d’eau ?

Face à ce genre de problème, il est essentiel de faire appel à un spécialiste traitement humidité afin qu’il puisse établir un diagnostic. Si le problème vient de la toiture, il est préconisé de remplacer ou réparer les parties défectueuses. Sinon, s’il y a des mousses, il faut les retirer. Si l’infiltration se trouve dans les murs, ou liés à un problème de porosité, le traitement hydrofuge s’avère indispensable si la fissure est moins de 0,2 mm. Si la fente est entre 0,2 mm à 2 mm, il faut mettre du mastic et du revêtement imperméable sur la surface concernée. Et si le problème va au-delà de 2 mm, il est essentiel de réaliser de grands travaux de maçonnerie. Le drainage et la membrane étanche sont indispensables en cas d’infiltration dans les soubassements par pression hydrostatique.