verrou

Connaitre les techniques d’effraction avant de dépanner une serrure

Mettre fin au cambriolage est souvent inconcevable quand on perd la notion de la sécurisation de sa maison. Toutefois, cela débute par la prise de conscience notamment en matière de techniques d’effraction souvent utilisées par les cambrioleurs. En voici quelques idées.

Au niveau du barillet

Le premier endroit souvent sujet d’effraction est la porte d’entrée. Les usagers ne remarquent peut-être pas, mais les portes ainsi que les serrures disposent de nombreux points de défaillance. On peut le constater au niveau du barillet. Cette pièce subit fréquemment des contraintes liées au cassage. Alors, pour fracturer un barillet, un cambrioleur va se servir de son point faible. Déjà, il va vérifier le niveau de résistance du cylindre en regardant ses caractéristiques. Le niveau de résistance des cylindres de serrures est déterminé en fonction du nombre de goupilles. Plus le nombre est élevé, plus son niveau de sécurité augmente. Par ailleurs, outre le cassage, le cylindre peut être aussi victime d’arrachage et de crochetage. Donc avant d’appeler un professionnel en dépannage serrurerie paris, il est nécessaire de connaitre tous ces détails.

Au niveau des fenêtres

Une fenêtre classique est facile à introduire qu’une fenêtre sophistiquée. Les intrus utilisent simplement un pied-de-biche ou un tournevis et le pari gagné. Outre cela, en cas d’absence du propriétaire, ils peuvent également se servir des cailloux pour casser les vitres d’une fenêtre. Si tel est votre cas, n’hésitez pas à recourir à un service de dépannage serrurerie paris. Aussi, on a donc intérêt à se procurer d’un vitrage hautement sécurisé qui assure une double fonction : antieffraction et isolation. Pour venir à bout du forçage ou du cassage, on peut adopter une baie vitrée, ou alors de choisir une menuiserie qui résiste à toutes les intempéries. Le bois est donc à déconseiller malgré sa grande isolation. On mise de préférence pour un PVC ou pour une fenêtre en aluminium.

Au niveau des points de verrouillage

Les cambrioleurs utilisent une pince monsieur en l’insérant de force entre l’huisserie et la porte. Les points de verrouillage céderont facilement à cette technique. La solution sera donc d’adopter une serrure antieffraction et dont les caractéristiques sont assez sophistiquées telle qu’une serrure multipoint ou des verrous en applique. D’autre part, il est aussi important de renforcer la performance et l’efficacité des gâches en optant pour des brides de renforcement par exemple ou alors en adoptant un blindage de porte selon l’emplacement de l’huisserie. Et quelle que soit votre exigence, une entreprise de dépannage serrurerie paris saura la satisfaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *